Comprendre son chat en 5 étapes

Content Image

Les chats sont parmi des animaux de compagnie les plus populaires et font partie de nos compagnons les plus proches. Leur caractère indépendant n’en fait pas seulement des animaux de compagnie nécessitant peu d’entretien, mais il nous met au défi de comprendre leur comportement afin de pouvoir mieux les chouchouter. Malgré ce que certains peuvent penser, les chats sont des compagnons très expressifs. Voici certains des comportements les plus courants que votre chat est susceptible de manifester pour communiquer.

1 – Dire Bonjour

Les chats ont plusieurs méthodes pour vous saluer, selon qu’ils se sentent plus ou moins à l’aise avec vous. Pour commencer, s’approcher de vous avec la queue pointant vers le ciel est une salutation amicale typique et signifie qu’ils veulent vous dire bonjour ! Ensuite, frotter sa tête, son corps et sa queue contre votre jambe est une autre forme classique de salutation féline. Si vous recevez un léger coup de tête, c’est un signe d’affection et de confiance supplémentaires. Les chats ont des glandes odoriférantes sur la tête et les oreilles, donc si votre chat frotte ses joues et ses flancs contre vous, c’est sa façon d’étudier votre odeur et de frotter la sienne sur vous.

 

Vous manquez de temps ? Découvrez notre Guide de Litière pour Chat Autonettoyante.

2 – Caresser ou ne pas caresser, telle est la question

Votre chat a peut-être un endroit préféré pour se rouler sur le dos et exposer son ventre. Si c’est le cas, il est probable qu’il se sente bien et détendu. Cela pourrait en fait être la preuve qu’il vous fait confiance et se sent à l’aise en votre présence, car le fait de présenter son ventre montre sa vulnérabilité. Cependant, les chats sont très conscients de leur environnement et sont susceptibles de changer d’humeur au moindre stimulus. Ainsi, ce n’est pas parce qu’un chaton est sur le dos qu’il vous invite à le chatouiller. Selon le caractère de votre chat, il se peut qu’il ait des zones de son corps qu’il n’apprécie pas qu’on touche, comme son ventre. Ce n’est qu’un comportement, mais il existe des signes plus généraux de confort ou d’anxiété. Des muscles détendus, des oreilles orientées vers l’avant et des pupilles contractées sont autant de signes de calme. À l’inverse, si ses muscles sont tendus, que son corps est au ras du sol et que ses pupilles sont dilatées, c’est que quelque chose à proximité le fait se sentir menacé. En parlant de pupilles…

3 – Les yeux sont la fenêtre de l’âme

Dans le règne animal, fermer les yeux est un signe de confiance. Cela signifie que vous vous trouvez dans un environnement où vous pouvez baisser votre garde. La prochaine fois que votre chat vous fixe d’un regard troublant, pour ensuite cligner lentement des yeux, clignez lentement des yeux en retour, car il vient de vous dire à quel point il se sent à l’aise avec vous. Les chats vraiment à l’aise vont même lécher les mains ou le visage de leur maître !  De nombreux chats maintiennent également leur regard fixe prolongé lorsqu’ils sont en mode chasse. Dans cet état de grande attention, leur cerveau leur dit de bondir au moindre mouvement. Si les objets qu’ils fixent sont vos doigts ou vos orteils, il est préférable de ne pas les bouger. Les pupilles d’un chat peuvent également vous indiquer ce qu’il ressent. Des pupilles larges peuvent être synonymes de peur ou d’anxiété, car votre chat essaie d’absorber tout ce qui l’entoure. Des pupilles dilatées, associées à des ronronnements et à un corps détendu, peuvent être synonymes de contentement ou de plaisir. Cependant, les pupilles réduites de votre chat peuvent également être un signe de colère ou de peur, surtout lorsqu’elles sont associées à des oreilles aplaties et à une queue rentrée. En parlant de queue…

4 – Une queue émotionnelle 

Les yeux ne sont pas le seul moyen d’avoir une idée de ce que ressent votre chat – la queue d’un chat est très expressive. Une queue haute, si elle n’est pas trop tendue, dénote la confiance et la familiarité. C’est d’autant plus vrai si votre chat décide de vous câliner avec sa queue, car l’enrouler autour de vous signifie qu’il est d’humeur affectueuse. Une queue haute et touffue peut signifier que le chat a peur, notamment si son dos est arqué ou s’il est près du sol, mais cela peut aussi être un signe d’excitation. Prenez toujours note de l’environnement du chat afin de comprendre si la queue touffue est un signe d’anxiété ou d’excitation. N’oubliez pas que les chats et les chiens ont tendance à rentrer leur queue entre leurs pattes lorsqu’ils ont peur. Si la queue de votre chat est dirigée vers le sol, il y a de fortes chances qu’il soit effrayé, tandis qu’une queue qui remue ou s’agite signifie que votre chat est irrité ou contrarié et qu’il doit être laissé seul. Bien entendu, il existe une autre méthode de communication plus fiable que les mouvements, les yeux et la queue : la parole !

5 – Le chat peut parler ?!

Aussi utile que puisse être le langage corporel, rien ne vous indique mieux que le doux ronronnement de votre chat lorsqu’il s’installe sur vos genoux bien au chaud. Il se peut même qu’il commence à ronronner avant, ce qui est un signe certain qu’il a besoin de votre attention, tandis qu’un gargouillis aigu est le signe d’un chat amical qui veut vous parler à voix haute. Les chats miaulent également pour communiquer avec nous. Un miaulement court et unique est généralement utilisé pour saluer de manière décontractée, tandis que de nombreux miaulements ou trilles indiquent que votre animal est heureux de vous voir ! Les miaulements plus longs et à mi-hauteur peuvent être des demandes d’attention ou de nourriture, tandis que les miaulements aigus indiquent un choc ou une douleur. Les miaulements graves sont un signe que votre chat est peut-être prêt à se battre, surtout lorsqu’ils sont combinés à un grognement, il est donc préférable de le laisser tranquille jusqu’à ce qu’il soit plus détendu. Les grognements, les sifflements et les crachats sont les bruits courants de tout animal de compagnie contrarié, anxieux ou se sentant menacé. Il est important de savoir que si le ronronnement a habituellement une connotation positive, il peut parfois être un signe de douleur – soyez alors attentif aux vocalisations de votre chat, au cas où. Si vous aimez parler à votre chat, il est possible qu’il vous comprenne ! Les chats peuvent comprendre la voix de leur maître et peuvent même reconnaître plusieurs mots différents, en plus de leur nom. Ils réagissent également à différents tons et volumes, alors essayez d’utiliser une voix calme et douce lorsque vous leur parlez. Il est important d’utiliser un ton de voix, des expressions faciales et des gestes cohérents pour éviter de désorienter votre chat.

 

Cet article peut vous intéresser : Les différentes manières de percevoir la communication animale.

Conseils pour comprendre votre chat

Il existe plusieurs indices sociaux qui vous aideront à mieux comprendre le langage corporel et le comportement de votre chat. Voici quelques-unes de nos meilleures suggestions :

  • Si votre chat vous mord gentiment en jouant, il vous dit probablement qu’il en a assez.
  • Si votre chat grogne lorsque vous le caressez ou le prenez dans vos bras, il ne veut pas être dérangé, surtout s’il dort ou mange.
  • Si votre chat s’enfuit lorsque vous le saluez, vous êtes probablement allé trop vite. Lorsque vous saluez votre chat, allez-y doucement et laissez-le s’approcher de vous.
  • Si votre chat ne vous montre pas les signes d’affection typiques mentionnés ici, ne vous inquiétez pas. Tous les chats sont différents et manifestent leurs sentiments de différentes manières.

Personne ne connaît votre animal comme vous

Il s’agit des caractéristiques les plus courantes du comportement des chats, mais chaque chat a sa propre façon de communiquer. Le meilleur conseil que nous puissions donner est que les chats sont tous spéciaux à leur manière, y compris en ce qui concerne leurs bizarreries comportementales. Personne ne connaît votre chat mieux que vous. La meilleure façon de comprendre votre chat est donc de passer du temps avec lui, de jouer avec lui et d’apprendre ce qui l’excite et ce qui le rend anxieux. En fin de compte, c’est en apprenant à aimer et à comprendre votre chat pour sa nature individuelle que vous créerez le lien le plus fort entre vous deux.

 

Frédérique Destexhe Frédérique Destexhe
Laisser un témoignage

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thumbnail

« Article précédent
Comment alimenter la spiritualité à travers les animaux ?

Thumbnail

Article suivant »
Comportement d'un chat